Les Maths au lycée

L'essentiel pour le bac

L'accompagnement personnalisé au lycée. Un trompe-l'oeil à l'usage des parents.

L'accompagement personnalisé est un dispositif créé après que le ministère a fait le constat suivant: enseigner devient de plus en plus difficile car les classes sont de plus en plus hétérogènes.
Les élèves ont des profils de plus en plus disparates, et les filières qu'ils choisissent ne sont pas toujours judicieuses.
Certains élèves, assez doués, auraient tendance à s'ennuyer à écouter les professeurs rabâcher les mêmes choses à chaque heure de cours; ils souhaiteraient approfondir les leçons pour que leur curiosité puisse être satisfaite.
Mais la plupart des élèves sont plutôt demandeurs d'un soutien individualisé pour réussir à comprendre et à assimiler les connaissances indispensables pour poursuivre correctement leur scolarité.
Reste à choisir une voie qui leur convienne. Malheureusement, seul un petit nombre d'élèves sait précisément ce qu'il veut faire plus tard, la majorité n'en a aucune idée, quelques uns se demandent même la raison de leur présence en cours.

Qu'a fait le ministère pour aider tous les élèves à profiter au mieux de l'enseignement qu'on leur propose?
Inventer l'accompagement personnalisé. Deux heures par élève et par semaine.

Les parents naïfs s'en réjouissent.
En fait, les moyens financiers ne suivent pas. Et l'accompagnement personnalisé se fait souvent en classe complète.

Certains inspecteurs ont la mauvaise foi d'affirmer que l'on peut alors donner des exercices d'approfondissement aux uns, tandis que l'on va aider les autres à se mettre à niveau en relisant avec eux les passages des leçons qu'ils ne maîtrisent pas et en leur proposant des exercices d'application du cours, tout cela étant adapté au profil de chacun des élèves concernés.
Eventuellement, pendant les temps morts, il est recommandé d'échanger sur l'orientation, dans le but de rendre chaque élève autonome dans son parcours scolaire.

J'ai essayé avec 35 élèves. Je n'ai pas eu de temps mort. Par contre, j'étais mort de fatigue après chaque heure d'accompagnement personnalisé. Et je ne réussissais aucun des objectifs préconisés.
Ce dispositif, largement médiatisé pour flatter quelques électeurs potentiels, est totalement impossible à mettre en oeuvre devant une classe complète!
C'est de l'argent jeté par les fenêtres.

Pourtant, dans mon lycée (et dans d'autres), des heures supplémentaires étaient auparavant données aux collègues volontaires désireux d'aider les élèves en difficulté. Nous prenions alors au maximum 8 élèves, de préférence des élèves volontaires, et nous pouvions alors réellement les accompagner de façon personnalisée. C'était particulièrement efficace. Nous aidions alors ceux qui en avaient le plus besoin. Pourquoi avoir abandonné ce système?

Monsieur le Ministre, à vous de jouer...

Copyright 2013 - maths-s.com - Toute reproduction interdite - Tous droits réservés.